Est-il exact que les éoliennes ne tournent que 25% du temps ?

Affirmer qu’une éolienne ne tourne que 25% du temps revient à dire que le vent ne souffle que 3 mois par an en Wallonie. En réalité, on constate que les parcs éoliens wallons tournent plus de 80% du temps.

Pourquoi la rumeur parle-t-elle de 25% ?
Ce chiffre est établi en divisant l’énergie réellement produite par l'éolienne sur une période donnée (un an) par la quantité d'énergie produite si l'éolienne produisait sa puissance maximale en permanence. Ce ratio théorique s'appelle le taux de charge, le facteur de charge ou encore coefficient de charge.

Le taux de charge nous indique ainsi, pour une région donnée, le nombre d'heures efficaces ou d'heures équivalent pleine charge (Héq) pendant lequel l'éolienne devrait tourner à puissance nominale pour produire son rendement habituel.

En Wallonie, le nombre d'heures efficaces des grandes éoliennes s'élève en moyenne à 2200 Héq, sur certains sites de qualité, on atteint 2500 Héq. En rapportant ces chiffres aux 8760 heures d'une année, on obtient des taux de charge de 25.1 et 28.5%.

A titre de comparaison, quelques taux de charge indicatifs:

  • éoliennes de petite puissance: entre 9 et 13.7%
  • éoliennes de moyenne puissance: entre 17 et 19%
  • éoliennes offshore en Mer du Nord: autour de 37%
  • éoliennes offshore en Ecosse: 40%

Une éolienne onshore démarre quand le vent atteint la vitesse de 2,5 mètres/seconde (9 km/h) et s’arrête - pour des raisons de sécurité - lorsqu’il dépasse 25 mètres/seconde (90 km/h). La vitesse moyenne du vent en Wallonie se situe autour de 5,5 mètres/seconde (20 km/h), ce qui permet aux éoliennes de tourner plus de 80% du temps. De plus, les développeurs de projets choisissent généralement des sites plus venteux que la moyenne.

Cette durée moyenne de fonctionnement permet une production très efficace. Personne n’investirait dans un projet éolien si la production d’énergie était faible.
 

 

Schéma: Production d'une éolienne de 2 MW dans le Hainaut - semaine du 16 au 23 juin 2008